LE HAVRE ,
du 4 au 10 Octobre, Escale militaire.


Après les croisiéristes, c'est au tour des militaires d'escaler au Havre.

MARINE NATIONALE

Le Porte Hélicoptères BPC MISTRAL
accoste  au HAVRE,

Ville Marraine

Par décision du 1er février 2006, le chef d’état-major de la Marine, l’amiral Alain Oudot de Dainville, a agréé le parrainage du bâtiment de projection et de commandement « Mistral » par la ville du Havre.

Il est amarré au Quai Roger Meunier

BPC : Batiment de Projection et de Commandement

Le_Mistral_au_Quai_Roger_Meunier



Longueur : 199 mètres

Longueur_199_m_tres



Tirant d'air : 64,3 mètres
Tirant d'eau : 6,2 mètres

Tirant_d_air___partie__merg_e___64_3_m_tres



Etrave

Etrave



Avant_tribord



Passerelle_fonctionnelle_et_aust_re



Passerelle_c_t__tribord



Largeur : 32,2 mètres

Poupe_du_Mistral




Zodiac_sur_Babord



Passerelle



16500 tonnes
30 jours d'autonomie

Porte_arri_re_ouverte




Vue_de_l_entr_e_du_port

Vous trouverez des informations techniques, plans et photos sur:

http://www.netmarine.net.bat/tcd/mistral

"Le choix de la ville marraine peut découler de plusieurs logiques. Le nom du bâtiment peut le lier à une ville particulière. La frégate Jean Bart avec Dunkerque par exemple. Dans le cas du Mistral, le rapprochement du second plus grand bâtiment de la marine et du premier port français apparaissait comme une évidence. Le Havre vit pour et par la mer. Tournée vers le large, cette ville est le siège d’un commandement de la marine. Malgré cela, le Havre ne possédait pas encore de filleul au sein de cette dernière."


"En outre, cette ville, port européen de premier plan et la région Normandie, par laquelle est arrivée la liberté depuis la mer en 1944, sont et furent au cœur des enjeux développés précédemment. Le parrainage sera l’occasion de rappeler ceux-ci et de les promouvoir auprès des jeunes générations de cette ville. A l’heure où les normes de construction entre la marine militaire et la marine marchande se rapprochent - le Mistral en est l’exemple le plus frappant, le Havre est la ville idéale pour jeter une passerelle entre ces deux mondes qui se côtoient sur les océans mais trop peu à terre."


"Le parrainage est un acte fort. Il engage une ville et un bâtiment de guerre dans un partenariat étroit et très affectif. D’ores et déjà, l’équipage du Mistral est impatient de franchir la porte Océane et de découvrir une ville inscrite au patrimoine de l’Humanité. Le BPC se souvient que ses deux aïeux nommés « Mistral », le torpilleur de haute mer de 1898 et le torpilleur de 1500 t de 1928, ont tout deux été construits au Havre. Il sait que, le 3 juillet 1928, toute l’escadre, dont le torpilleur Mistral tout juste admis au service actif, avait mouillé en baie de la Carrosse pour recevoir et saluer le Président de la République. Soixante-dix huit ans plus tard, ce parrainage marque l’alliance de l’innovation, qu’incarne au sein de la marine le Mistral, et du dynamisme du Havre au profit du destin maritime de la France."

Enseigne de vaisseau Thierry Delorme
Officier Chargé de la Communication